Ages légaux de départ à la retraite dans les pays européens

État au 1er janvier 2018

A quel âge peut-on partir à la retraite dans les différents pays de l'Union européenne, de l'espace économique européen et en Suisse ?
Le Cleiss dresse un état des lieux.

Source : Tableaux comparatifs du réseau européen Missoc qui réunit tous les Etats membres. Le Cleiss y participe pour la partie française.

Il faut cependant considérer ces données avec les précautions nécessaires :

Pour aller plus loin et comprendre toutes les nuances de cette synthèse, nous vous invitons à consulter les tableaux Missoc ainsi que les descriptifs des systèmes en cliquant sur chaque pays.

Pays Age de départ Augmentation progressive prévue
Allemagne 65 ans et 7 mois Jusqu'à 67 ans
Autriche Hommes : 65 ans
Femmes : 60 ans
 
Belgique 65 ans 66 ans à partir de février 2025
67 ans à partir de février 2030
Bulgarie Hommes : 64 ans et 1 mois
Femmes : 61 ans et 2 mois
Jusqu'à 65 ans, au rythme de
+1 mois/an pour les hommes
+2 mois/an pour les femmes jusqu'à fin 2029, puis +3 mois/an à partir de 2030
Chypre 65 ans  
Croatie Hommes : 65 ans
Femmes : 62 ans
Jusqu'à 67 ans en 2038, au rythme de +3 mois/an (pour les hommes, l'augmentation n'est prévue qu'à partir de 2031)
Danemark 65 ans Jusqu'à 67 ans entre 2019 et 2022, puis 68 ans en 2030
Espagne 65 ans ou 65 ans et 6 mois (en fonction de la durée d'assurance) Jusqu'en 2027, augmentation de la durée d'assurance nécessaire pour partir à 65 ans (38 années et 6 mois de cotisations). En cas de durée de cotisations insuffisante, recul de l'âge légal jusqu'à 67 ans (+2 mois/an)
Estonie 63 ans et 6 mois Jusqu'à 65 ans en 2026
Finlande 63 ans et 3 mois Jusqu'à 65 ans en 2027, au rythme de +3 mois/an
France Entre 60 et 62 ans en fonction de l'année de naissance  
Grèce 67 ans (pour 15 ans d'assurance)
62 ans (pour 40 ans d'assurance)
 
Hongrie 63 ans et 6 mois pour les assurés nés en 1954 Jusqu'à 65 ans en 2022 pour les assurés nés en 1957 (+6 mois/an)
Irlande 66 ans Jusqu'à 67 ans en 2021, et 68 ans en 2028
Islande 67 ans  
Italie 66 ans et 7 mois Jusqu'à 67 ans en 2021
Lettonie 63 ans et 3 mois Jusqu'à 65 ans en 2025 (+3 mois/an)
Liechtenstein 65 ans  
Lituanie Hommes : 63 ans et 8 mois
Femmes : 62 ans et 4 mois
Jusqu'à 65 ans en 2026 au rythme de +4 mois/an pour les femmes
+2 mois/an pour les hommes
Luxembourg 65 ans  
Malte Entre 62 et 63 ans selon l'année de naissance Jusqu'à 65 ans pour les assurés nés à partir de 1962
Norvège 62 ans*  
Pays-Bas 66 ans Jusqu'à 67 ans et 3 mois en 2023
Pologne Femmes : 60 ans
Hommes : 65 ans
 
Portugal 66 ans et 4 mois  
République Tchèque Hommes : 63 ans et 4 mois
Femmes sans enfant : 62 ans et 8 mois
Femmes avec enfant(s) :
de 58 ans et 8 mois à 61 ans et 8 mois (en fonction du nombre d'enfants)
Jusqu'à atteindre 65 ans, au rythme de
+2 mois/an pour les hommes
+6 mois/an pour les femmes jusqu'à atteindre l'âge de retraite des hommes (+2 mois/an ensuite)
 
Roumanie Hommes : 65 ans
Femmes : 60 ans et 9 mois
Femmes :  jusqu'à 63 ans en 2030
Royaume-Uni Hommes : 65 ans
Femmes : 64 ans
Femmes : jusqu'à 65 ans en novembre 2018 ;
Hommes et femmes : jusqu'à 66 ans en octobre 2020
Slovaquie 62 ans et 139 jours Augmentation progressive en fonction de l'augmentation de l'espérance de vie
Slovénie 65 ans  
Suède 61 ans*  
Suisse Hommes : 65 ans
Femmes : 64 ans
 

* Retraite dite "flexible" en Suède et en Norvège : ce dispositif a été mis en place pour encourager des départs plus tardifs. Il permet de prendre sa retraite dès l'âge de 61 ans (Suède) ou 62 ans (Norvège), à condition de remplir la condition de durée d'activité, mais le montant de la pension sera moins important qu'en cas de départ plus tardif.