Les cotisations en Finlande

Les dépenses en matière de protection sociale en Finlande sont pour la plus grande partie financées par les impôts. Le financement de la pension nationale (« kansaneläke ») est depuis 2010 entièrement assuré par l'État.

1) Cotisations patronales et salariales

Les taux des cotisations patronales sont calculés sur la masse salariale annuelle de l'entreprise.

Le salarié cotise sur la totalité de son salaire brut.

Taux de cotisations patronales et salariales au 1er janvier 2016
Risque Employeur Salarié
Maladie-maternité (1) 2,12 % 2,12 %
Pensions professionnelles (TyEL) (2) 18 % en moyenne (3) - moins de 53 ans : 5,7 %
- à partir de 53 ans : 7,2 %
Chômage 1 % / 3,9 % (4) 1,15 %
Accidents du travail et maladies professionnelles fonction de la masse salariale et du risque du secteur (5) -

(1) La cotisation salariale est composée d'une prime de salaire journalier de 0,82 % et d'une prime d'assurance maladie de 1,30 %. Depuis le 1er janvier 2011, la cotisation patronale ainsi que la prime de salaire journalier (partie salariale) ne sont plus obligatoires pour les assurés âgés de plus de 68 ans ou de moins de 16 ans.

(2) L'employeur est tenu d'assurer l'ensemble de ses salariés âgés de 18 à 67 ans dont les salaires excèdent 57,51 € par mois calendaire (en pratique, tous les salariés sont assurés).

(3) Le taux patronal varie en fonction des organismes d'assurance.

(4) La cotisation patronale est fonction du plafond : jusqu'à 2 044 500 € de la masse salariale annuelle le taux est de 1,0 % et au-dessus de ce montant il est fixé à 3,9 %. Les cotisations de l'assurance chômage (salariales et patronales) sont versées uniquement pour les salariés âgés de 17 à 64 ans.

(5) L'employeur est, en règle générale, tenu de souscrire une assurance auprès d'une compagnie privée. Le taux de cotisation est fonction de la masse salariale et du risque propre au secteur auquel appartient l'entreprise. En 2015, le taux de cotisation s'élevait en moyenne à 0,9 % de la masse salariale.

Sources tableau :
Ministère finlandais des affaires sociales et de la santé (Sosiaali- ja terveysministeriö), Site dédié aux pensions professionnelles finlandaises (Työeläke.fi), l'Administration fiscale finlandaise (VERO Skatt).

Recouvrement

Les cotisations (patronales et salariales) sont versées par l'employeur :

Les autres cotisations, destinées à l'assurance maladie-maternité, sont perçues en même temps que les taxes générales par les autorités fiscales (VERO Skatt) auprès du centre des impôts du comté dont relève la municipalité dans laquelle l'employeur est installé. En règle générale, elles sont à payer avant le 12e jour de chaque mois. Les petites entreprises peuvent, dans certains cas, convenir d'un versement de cotisations trimestriel.

Pour plus d'informations :

2) Cotisations des travailleurs indépendants

Risque Taux
Cotisations des travailleurs indépendants au 1er janvier 2016
Maladie-maternité (1) 2,25 %
Pension liée aux revenus (YEL) : (2)
- Personnes âgées de 18 à 52 ans
- Personnes âgées de 53 ans ou plus

23,6 %
25,1 %
Chômage (assurance volontaire) en fonction du risque
Accidents du travail et maladies professionnelles (assurance volontaire) (3)

(1) Le taux de cotisation est composé d'une prime de revenu journalier de 0,95 % d'une part et de 1,30 % d'autre part pour les soins de santé. Depuis le 1er janvier 2011, la prime de revenu journalier n'est plus obligatoire pour les assurés âgés de plus de 68 ans ou de moins de 16 ans.

(2) Les travailleurs indépendants âgés de 18 à 67 ans sont tenus de cotiser à l'assurance pension basée sur la loi des pensions du travailleur indépendant (YEL), au plus tard dans un délai de 6 mois, lorsque leurs activités sont exercées pendant une période consécutive de 4 mois ou plus et lorsque leurs revenus annuels estimés excèdent 7 557,18 €. Pendant les 48 premiers mois d'activité, le travailleur indépendant ne verse que 78 % des taux indiqués dans le tableau. L'assurance est volontaire pour les travailleurs titulaires d'une pension de vieillesse.

(3) Le taux de cotisation pour les travailleurs ayant choisi d'adhérer à une compagnie d'assurance accidents est fonction des revenus professionnels assurés et du risque propre au secteur auquel appartient l'entreprise.

Sources tableau :
- Ministère finlandais des affaires sociales et de la santé (Sosiaali- ja terveysministeriö), Institut central de pension (Eläketurvakeskus ETK) Administration fiscale finlandaise (VERO Skatt).

Recouvrement

Les cotisations destinées aux régimes nationaux sont perçues en même temps que les taxes générales par les autorités fiscales auprès du centre des impôts du comté dont relève la municipalité dans laquelle le travailleur est installé.

La cotisation obligatoire au titre des pensions liées aux revenus (YEL) est versée directement auprès des organismes de pensions. Pour plus d'informations :