Les cotisations en Autriche

1) Cotisations patronales et salariales

La cotisation due par l'employeur au titre de l'assurance accidents du travail et maladies professionnelles est versée pour tous les salariés, sans application de salaire minimum d'assujettissement. Les autres cotisations patronales et salariales (exception faite de la cotisation salariale de l'assurance chômage, Cf. ci-dessous), sont dues lorsque la rémunération mensuelle du salarié excède le seuil d'assujettissement, fixé à 405,98 € en 2015.

Taux de cotisations patronales et salariales au 1er janvier 2015
Branches Part patronale Part salariale Plafond
mensuel
1. Assurance sociale proprement dite :      
Maladie, maternité (1)
Ouvriers
Employés

3,70 %
3,83 %

3,95 %
3,82 %

4 650 €
4 650 €
Accidents du travail
et maladies professionnelles
1,3 % (2) - 4 650 €
Pensions (invalidité, vieillesse, survivants)
12,55 %

10,25 %

4 650 €
2. Chômage 3 % 3 % (3) 4 650 €
3. Prestations familiales (4) 4,5 % - N/A (cotisation versée sur la totalité du salaire brut)

(1) Le conjoint est automatiquement affilié à l'assurance maladie de l'assuré(e), dès lors qu'il ne possède pas de revenu propre ou qu'il exerce une activité de faible importance. Dans le cadre de cette coassurance, le salarié doit s'acquitter d'une cotisation supplémentaire. Celle-ci s'élève à 3,4 % de la base de cotisation. Cette cotisation est versée à la caisse maladie par l'assuré, et non par le conjoint. La coassurance donne droit aux prestations en nature (soins médicaux, médicaments).  
(2) La cotisation n'est pas due pour les salariés âgés de 60 ans et plus.
(3) La cotisation salariale n'est pas due pour les revenus mensuels inférieurs à 1 280 €, et un taux réduit s'applique pour les revenus compris entre 1 280 € et 1 571 € (soit une cotisation de 1 % pour les revenus compris entre 1 280 € et 1 396 €, et de 2 % pour les revenus compris entre 1 396 € et 1 571 €).
(4) La cotisation n'est pas due pour les personnes handicapées ou pour les salariés âgés de 60 ans et plus.

Recouvrement

L'employeur est chargé du versement des cotisations salariales et patronales auprès de la caisse régionale d'assurance maladie "Gebietskrankenkasse" compétente ; service recouvrement.

Pour Vienne, il s'agit de :

2) Cotisations des travailleurs indépendants

Le travailleur indépendant* dont les revenus annuels excèdent 4 871,76 €, verse des cotisations sociales obligatoires au titre des assurances santé, invalidité, vieillesse, survivants et accidents du travail et maladies professionnelles. Il existe une possibilité de souscrire volontairement à l'assurance chômage et à l'assurance maladie-maternité pour les prestations en espèces.

* Ces dispositifs concernent notamment les commerçants et les travailleurs indépendants détenteurs d'une licence commerciale (« Gewerbeberechtigung »). D'autres règles peuvent s'appliquer aux indépendants du secteur agricole, aux travailleurs en free-lance et aux travailleurs dits Neue Selbständige. Plus d'informations sur ces derniers.

Taux de cotisations au 1er janvier 2015 - Travailleurs indépendants
Risque Cotisation Plafond mensuel
Maladie, maternité (prestations en nature) (1) 7,65 % 5 425 €
Pensions (vieillesse, invalidité, survivants) 18,5 % 5 425 €
Accidents du travail et maladies professionnelles Forfait mensuel de 8,90 € (2) -

Assurances volontaires :
Maladie, maternité (prestations en espèces) 2,5 % (3) 5 425 €
Chômage (4) 6 % 25 %, 50 % ou 75 % de 5 425 € (selon le choix de l'assuré)

(1) Le conjoint est automatiquement affilié à l'assurance maladie de l'assuré(e), dès lors qu'il ne possède pas de revenu propre ou qu'il exerce une activité de faible importance. Dans le cadre de cette coassurance, le travailleur indépendant doit en règle générale s'acquitter d'une cotisation supplémentaire (il existe des exceptions).
(2) Il est possible de payer une cotisation mensuelle plus élevée sur une base volontaire.
(3) Il existe un montant minimum de la cotisation fixé à 29,35 € par mois en 2015.
(4) Il n'est pas possible de souscrire à une assurance chômage pour les pensionnés et les travailleurs âgés de 63 ans ou plus (60 ans pour les personnes nées avant 1953).

Recouvrement

Le travailleur indépendant verse ses cotisations trimestriellement auprès de la Sozialversicherungsanstalt der gewerblichen Wirtschaft (SVA).

Pour Vienne, il s'agit de :

Les cotisations volontaires au titre de l'assurance chômage sont également versées auprès de la SVA, qui procède ensuite à leur transfert auprès du Service du marché de l'emploi – AMS (Arbeitsmarktservice Österreich).