Les cotisations en Suède

Cotisations du 1er janvier au 31 décembre 2020

Les assurances sociales suédoises sont principalement financées par les cotisations des employeurs et des travailleurs indépendants.

Les prestations en nature de l'assurance maladie-maternité et les prestations familiales sont financées par impôts.

L'assurance chômage est financée d'une part par les cotisations sociales prélevées sur le revenu tiré d'une activité professionnelle, et d'autre part par les cotisations volontaires des adhérents auprès des caisses d'assurance chômage.

* Au 7 octobre 2020, la couronne suédoise (SEK) vaut 0,09 euro.

Les travailleurs, qu'ils exercent une activité salariée ou indépendante, sont redevables d'une cotisation au titre de l'assurance vieillesse (allmän pensionsavgift), de 7 % du revenu brut annuel plafonné à 539 076 SEK*. En 2020, le montant annuel de la cotisation ne peut pas excéder 37 700 SEK*. Il est à noter que cette cotisation est, dans la majorité des cas, entièrement compensée par une réduction d'impôt.

1) Cotisations patronales

L'employeur s'acquitte des cotisations sociales sur tout salaire supérieur à 1 000 SEK* par an. Les cotisations patronales sont versées sur la totalité de la rémunération.

Cotisations patronales (2020)
Maladie 3,55 %
Vieillesse 10,21 %
Survivants 0,60 %
Assurance parentale 2,60 %
Accidents du travail et maladies professionnelles 0,20 %
Chômage 2,64 %
Cotisation générale (allmän löneavgift)* 11,62 %
Total 31,42 %
* Les employeurs étrangers sans implantation en Suède ne sont pas soumis à la cotisation générale. Le total de leurs cotisations s'élève donc à 19,80 %.

Source : Skatteverket (Administration fiscale suédoise) – Arbetsgivaravgifter

Recouvrement

Chaque mois, l'employeur prélève impôt sur le revenu* et cotisations sociales des salaires qu'il verse. Il les transmet ensuite à l'Administration fiscale (Skatteverket).

* Il s'agit d'un acompte mensuel, le salarié étant responsable de déclarer et de s'acquitter de ses impôts définitifs une fois par an. Lorsque l'employeur n'a pas d'établissement en Suède, il appartient au salarié de verser son acompte chaque mois (formulaire SKV 4314).

Procédure de recouvrement pour les employeurs qui n'ont pas d'établissement en Suède

En tant qu'employeur établi à l'étranger, il est nécessaire de s'enregistrer (voir le formulaire SKV 4632 sur le site de l'Administration fiscale) auprès du Bureau international des impôts (Utlandsskattekontoret) de Malmö ou de Stockholm, en fonction du pays de l'établissement :

Pays de l'établissement Bureau compétent
Albanie, Allemagne, Autriche, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne, France, Grèce, Groenland, Hongrie, Islande, Italie, Îles Féroé, Macédoine du Nord, Monténégro, Pologne, Portugal, Roumanie, République tchèque, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Turquie Skatteverket
Utlandsskattekontoret
SE-205 31 Malmö
Suède
Autres États Skatteverket
Utlandsskattekontoret
SE-171 94 Solna
Suède

2) Cotisations des travailleurs indépendants

Taux de cotisation 2020 – travailleurs indépendants
Maladie 3,64 %*
Vieillesse 10,21 %
Survivants 0,70 %
Assurance parentale 2,60 %
Accidents du travail et maladies professionnelles 0,20 %
Chômage 0,10 %
Cotisation générale allmän löneavgift 10,72 %
Total 28,97 %
* Taux applicable pour le délai de carence par défaut (7 jours) ainsi que sur les revenus excédant 8 fois le montant de base (fixé, en 2020, à 47 300 SEK*). Il est possible d'opter pour un délai de carence (temps d'attente avant perception des indemnités journalières de maladie) plus court (1 jour) ou plus long (jusqu'à 90 jours). Dans ce cas, le taux de cotisation (calculé sur les revenus jusqu'à 8 fois le montant de base) s'élève respectivement à 3,92 %, 3,54 %, 3,34 %, 3,10 % et 2,92 % pour un délai de carence de 1, 14, 30, 60 ou 90 jours. La possibilité d'opter pour un délai de carence de 1 jour ne concerne que les travailleurs indépendants de moins de 55 ans.

Source : Skatteverket (Administration fiscale suédoise) – Egenavgifter

Recouvrement

Les travailleurs indépendants sont personnellement responsables du versement mensuel de leurs cotisations auprès de l'Administration fiscale (Skatteverket).