Les cotisations en République tchèque

Cotisations du 1er janvier au 31 décembre 2021

Le financement du régime tchèque de protection sociale est en grande partie assuré par les cotisations versées par les employeurs et les salariés ainsi que par les travailleurs indépendants.

Les prestations familiales sont entièrement financées par les impôts.

Activités salariées : taux de cotisations au 1er janvier 2021
Risques Employeur Salarié Plafond annuel
Maladie, maternité – prestations en espèces 2,1 % - 1 701 168 CZK
Soins de santé1 9 % 4,5 % -
Vieillesse, invalidité, décès 21,5 % 6,5 % 1 701 168 CZK
Accidents du travail et maladies professionnelles en fonction du risque2 - -
Chômage 1,2 % - 1 701 168 CZK
  1. La base de calcul doit au moins correspondre au salaire minimum, soit 15 200 CZK par mois.
  2. La cotisation varie entre 0,28 % et 5,04 % du salaire brut. Au minimum, elle doit s'élever à 100 CZK par trimestre.
Travailleurs indépendants : taux de cotisations au 1er janvier 2021
Risques Taux Plafond annuel
Maladie, maternité – prestations en espèces (affiliation volontaire) 2,1 %1 1 701 168 CZK
Soins de santé 13,5 %2 -
Vieillesse, invalidité, décès3 28 %4 1 701 168 CZK
Chômage 1,2 %4 1 701 168 CZK
  1. La base de calcul ne peut pas être inférieure à 7 000 CZK, soit une contribution minimale de 147 CZK par mois.
  2. La base de calcul ne peut être inférieure à 212 646 CZK par an, soit une cotisation mensuelle d'au moins 2 393 CZK.
  3. Est obligatoirement soumis à l'assurance pension le travailleur indépendant ayant exercé une activité professionnelle non salariée au cours de l'année civile précédente, lorsqu'il s'agit de son activité principale, ou, au cas où il s'agit d'une activité secondaire, lorsque le revenu tiré de l'activité atteint 85 085 CZK.
  4. La base de calcul correspond à 50 % des revenus mensuels moyens (il est possible de cotiser sur un montant plus élevé), sans pouvoir être inférieure à 8 861 CZK par mois pour une activité à plein temps.

Faibles revenus : Les travailleurs indépendants dont les revenus annuels n'excèdent pas 1 000 000 CZK peuvent opter pour un taux d'imposition forfaitaire, qui comprend une cotisation soins de santé de 2 393 CZK par mois et une cotisation sociale de 2 976 CZK par mois. Pour ces travailleurs, l'assiette pour calculer la cotisation volontaire maladie-maternité (prestations en espèces) est plafonnée à 10 191 CZK par mois. Certaines catégories de non-salariés sont exclus de ce dispositif.

Au 20 octobre 2021, 1 couronne tchèque (CZK) vaut 0,039 euro.

Recouvrement

Les cotisations sociales (à l'exception des cotisations aux assurances soins de santé et accidents du travail-maladies professionnelles) sont versées chaque mois auprès de l'Administration tchèque de sécurité sociale :

Les cotisations soins de santé sont perçues directement par les compagnies d'assurance santé.