Les cotisations en Lettonie

au 01/01/2015

Les cotisations sociales financent la majeure partie du régime letton de sécurité sociale. Les prestations familiales (à l'exception de l'indemnité parentale) sont financées par l'impôt.

Les cotisations sont versées sur tout salaire soumis à l'impôt sur le revenu, dans la limite de 48 600 € par an. Pour les activités salariées et non-salariées, il s'agit d'une cotisation globale repartie de la manière suivante :

Activités salariées : taux de cotisations au 1er janvier 2015
Risques Employeur Salarié Total
TOTAL : ensemble des risques 23,59 % 10,50 % 34,09 %
Pensions   24,39 %
Chômage 2,10 %
Accidents du travail - maladies professionnelles 0,53 %
Invalidité 3,14 %
Maladie-maternité 2,79 %
Contribution parentale 1,14 %
Travailleurs indépendants : taux de cotisations au 1er janvier 2015
Risques Taux
TOTAL : ensemble des risques 30,58 %
Pensions 24,39 %
Chômage - (1)
Accidents du travail-maladies professionnelles - (1)
Invalidité 2,37 %
Maladie-maternité 2,68 %
Contribution parentale 1,14 %

(1) Les travailleurs indépendants ne sont pas assujettis
aux assurances chômage et accidents du travail-maladies professionnelles.

À noter : L'assiette minimum annuelle de cotisation est fixée à 4 320 € (2015), soit douze fois le montant du salaire minimum mensuel letton (12 x 360 €).

Recouvrement

Les cotisations sociales sont versées par le travailleur indépendant chaque trimestre et chaque mois par l'employeur auprès du Service national de l'Impôt :