Les cotisations en Côte d'Ivoire

2017

Travailleurs salariés

Taux de cotisations au 1er octobre 2017
Risques Part patronale Part salariale Total Plafond mensuel
Retraites 7,70 % 6,30 % 14 % 1 647 315 FCFA1
Prestations
familiales
5,75 %2
 
- 5,75 % 70 000 FCFA
Accidents du travail De 2 à 5 %3
 
- 2 à 5 % 70 000 FCFA
CMU obligatoire4 500 FCFA/mois5 500 FCFA/mois   1 000 FCFA/mois par personne

1 Depuis le 1er janvier 2002, 1 FCFA vaut 0,0015 euros.

2 Dont 0,75 % pour la maternité.

3 En fonction de l'activité principale de l'entreprise.

4 Couverture Maladie Universelle regroupant le régime général de base et le régime d'assistance médicale.

5 L'employeur prend à sa charge les cotisations du salarié, de son conjoint sans emploi et de 6 enfants âgés de moins de 21 ans ou en situation de handicap. Au delà de 6 enfants, la totalité des cotisations est due par le salarié.

Le montant du salaire à prendre en considération comme base de calcul des cotisations ne peut être inférieur au SMIG.

Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) est de 60 000 FCFA depuis novembre 2013 pour 40 heures de travail hebdomadaire.

Travailleurs indépendants

Taux de cotisations au 1er octobre 2017
Risques Taux
Accidents du travail : adhésion volontaire De 2 à 5 %1
 
CMU : adhésion obligatoire 1 000 FCFA/mois2

1 En fonction de l'activité principale de l'entreprise.

2 Le montant de la cotisation est à verser pour le compte du travailleur et des membres de sa famille à charge (conjoint sans emploi, enfants de moins de 21 ans, enfants majeurs en situation de handicap).

Le travailleur indépendant ou toute personne exerçant une activité professionnelle non assurée de façon obligatoire peut s'assurer volontairement contre le risque assurance accidents du travail-maladies professionnelles.

Recouvrement

Organisme chargé du recouvrement des cotisations concernant les pensions, les accidents du travail et les prestations familiales :

Organisme chargé du recouvrement et de la gestion de la CMU :