Les cotisations au Brésil

2017

Travailleurs salariés

Taux de cotisation au 1er janvier 2017
Risques Part patronale Part salariale Plafond mensuel
Vieillesse-invalidité-décès, Maladie-maternité
Prestations familiales
20 % de 8 % à 11 % 5 531,31 BRL1
Accident du travail de 1 à 3 % selon les risques
0,1 % pour les employeurs agricoles
- pas de plafond
Chômage2 8 %
(2 % pour les apprentis)
  pas de plafond

1 Au 9 mars 2017, 1 real (BRL) vaut 0,297 euro
2 Une cotisation appelée Fonds de Garantie pour Temps de Service ("Fundo de Garantia do Tempo de Serviço" - FGTS),  doit être déposée mensuellement par l'employeur, sur un compte bancaire spécifique ouvert au nom du salarié.

Le taux de cotisations salariales dépend du montant des revenus, soit 3 taux selon 3 niveaux de revenus :

Le salaire minimum est de 937 BRL au 1er janvier 2017.

Travailleurs non-salariés

Taux de cotisation au 1er janvier 2017
Risques Taux Plafond
Vieillesse-invalidité-décès,
Maladie-maternité
Prestations familiales
20 % du revenu déclaré
+
11 %1 du salaire minimum légal
(seulement pour la vieillesse)
5 531,31 BRL

1 5 % pour les micro entreprises dont le chiffre d'affaire annuel ne dépasse pas 60 000 BRL

Affiliation volontaire

Taux de cotisation au 1er janvier 2017
Risques Taux Plafond
Vieillesse-invalidité-décès, Maladie-maternité
Prestations familiales
20 % du revenu déclaré ou
11 %1 du salaire minimum légal
entre un minimum de 937 BRL et un maximum de
5 531,31 BRL

1 5 % pour les femmes aux foyer

Recouvrement

L'organisme qui gère les risques et procède au recouvrement des cotisations est :

Pour plus d'informations sur les travailleurs non-salariés concernant l'inscription et la constitution d'une société :