Les cotisations en Argentine

2015

Travailleurs salariés

Taux de cotisations au 1er janvier 2015
Risques Employeur Salarié
Vieillesse, invalidité et survivants
Sistema Integrado Previsional Argentino de Jubilaciones y Pensiones (SIPA)
12,71 ou 10,17 %1 11 %
Services sociales des pensions
Instituto Nacional de Servicios Sociales para Jubilados y Pensionados (INSSJP)
1,62 ou 1,50 %1 3 %
Oeuvres Sociales
Régimen Nacional de Obras Sociales (RNOS)
Entre 5,40 et 4,80 %2 Entre 2,70
et 2,40 %2
Maladie
Fondo solidario de redistribution
Sistema Nacional de Seguro de Salud (SNSS)
Entre 0,60 et 1,20 %3 Entre 0,30
et 0,60 %3
Prestations familiales
Asignaciones Familiares
Sistema Único de Asignaciones Familiares (SUAF)
5,56 ou 4,44 %1 -
Chômage
Fondo Nacional del Empleo (FNE)
1,11 ou 0,89 %1  
Accidents du travail-maladies professionnelles
Administradoras de Riesgos del Trabajo (ART)
% en fonction des risques  
TOTAL 27 ou 23 % environ 17 %

1 Le taux à prendre en compte dépend de l'activité de l'entreprise (le 1er taux concerne les sociétés de services et commerce ayant un chiffre d'affaire annuel supérieur à 48.000.000 pesos (au 26 janvier 2015, 1 peso vaut 0,103 euro), le 2ème taux concerne toutes les autres activités et sociétés)

2 Le taux varie en fonction du salaire de l'assuré :
- Pour l'employeur : 4,80 % pour les salaires ≥ à 2.400 pesos et jusqu'à 5,40 % pour les salaires < à 2.400 pesos
- Pour le salarié : 2,40 % pour les salaires ≥ à 2.400 pesos et jusqu'à 2,70 % pour les salaires < à 2.400 pesos

3 Le taux varie en fonction du salaire de l'assuré :
- Pour l'employeur : 0,60 % pour les salaires < à 2.400 pesos et jusqu'à 1,20 % pour les salaires ≥ à 2.400 pesos
- Pour le salarié : 0,30 % pour les salaires < à 2.400 pesos et jusqu'à 0,60 % pour les salaires ≥ à 2.400 pesos

Les cotisations salariales sont perçues sur un salaire mensuel plafonné à 31.167,56 pesos.

Les cotisations patronales sont perçues sur la totalité du salaire.

Depuis le 1er janvier 2015, le salaire mensuel minimum vital (SMVM) est de 4.716 pesos brut pour 48 heures de travail hebdomadaire. Le salaire minimum horaire est de 23,58 pesos brut.

Travailleurs indépendants (Trabajadores Autonomos)

Taux de cotisations au 1er janvier 2015
Risques Taux
Sistema Integrado Previsional Argentino de Jubilaciones y Pensiones (SIPA) 27 %
Instituto Nacional de Servicios Sociales para Jubilados y Pensionados (INSSJP) 5 %
TOTAL 32 %

Selon son secteur d'activités et son revenu brut annuel, le travailleur indépendant se classe dans une catégorie qui définie son revenu de référence et le montant mensuel de ses cotisations :

Classement des secteurs d'activités
Catégories Activités Revenu brut annuel Revenu de référence en pesos Montants des cotisations en pesos
I Locations ou prestations de service, Assurances
Adhésion volontaire, religieux, gestionnaire de coopérative, mère de famille
≤ à 20.000 pesos 1.435,93 459,50
I Commerçants ≤ à 25.000 pesos 1.435,93 459,50
II Locations ou prestations de service, Assurances > à 20.000 pesos 2.010,29 643,29
II Commerçants > à 25.000 pesos 2.010,29 643,29
III Sociétés commerciales ou civiles ≤ à 15.000 pesos 2.871,86 918,99
IV Sociétés commerciales ou civiles > à 15.000 pesos et ≤ à 30.000 pesos 4.594,97 1.470,39
V Sociétés commerciales ou civiles > à 30.000 pesos 6.318,08 2.021,78

La cotisation mensuelle est majorée de 9,5 % pour les travailleurs indépendants qui exercent une activité pénible et/ou à risques.

Les travailleurs indépendants sont gérés par le même régime que les travailleurs salariés.

Recouvrement

Tout employeur ou travailleur indépendant doit inscrire son entreprise auprès de l'Administracion Federal de Ingresos Publicos (AFIP) et de l'ANSES.

Les cotisations sont à verser à l'ANSES qui administre le Sistema Unico de Seguridad Social (SUSS). Un formulaire d'autorisation de virement des cotisations est à retirer sur ce site ainsi que la possibilité de déterminer la délégation régionale dont dépend l'entreprise en fonction de son adresse.