Les cotisations en République slovaque

Cotisations du 1er janvier au 31 décembre 2021

Le régime slovaque de protection sociale est financé par les cotisations des employeurs et des assurés pour la majorité des risques. L'État prend en charge les cotisations soins de santé pour certaines catégories de personnes (enfants, personnes âgées, etc.). Les prestations familiales, l'assistance aux personnes en difficultés financières, ainsi que certaines prestations pour les personnes atteintes d'un handicap sont entièrement financées par les impôts.

Les travailleurs indépendants dont les revenus en 2019 étaient inférieurs à 6 078 € ne sont pas obligatoirement couverts par les assurances maladie (prestations en espèces), invalidité et vieillesse (assurances volontaires). Pour 2021, la base de cotisation minimale s'établit à 546 € par mois (pas de minimum pour les activités salariées).
Les travailleurs indépendants ne sont pas concernés par la couverture accidents du travail-maladie professionnelle et l'assurance contre le chômage n'est que facultative pour eux.

Activités salariées : Taux de cotisation au 1er janvier 2021
Risque Employeur Salarié Plafond mensuel
Soins de santé 10 %1 4 %1 -
Assurance maladie (prestations en espèces) 1,4 % 1,4 % 7 644 €
Vieillesse, survivants 14 %2 4 % 7 644 €
Invalidité3 3 % 3 % 7 644 €
Chômage3 1 % 1 % 7 644 €
Accidents du travail, maladies professionnelles 0,8 % - -
Fonds de garantie4 0,25 % - 7 644 €
Fonds de réserve solidaire5 4,75 % - 7 644 €
Total 35,2 % 13,4 %  
  1. Réduit de moitié pour les salariés atteints d'un handicap.
  2. 5 % sont transférables vers le 2e pilier (capitalisation).
  3. La cotisation n'est pas due pour les salariés titulaires d'une pension de vieillesse.
  4. Le fonds de garantie (Fond garančného poistenia) permet de compenser les salaires, ou les cotisations vieillesse (2e pilier), en cas d'insolvabilité de l'employeur.
  5. Le fonds de réserve solidaire (Rezervný fond solidarity) a pour mission de couvrir les éventuels déficits des assurances sociales (hors soins de santé).
Travailleurs indépendants : Taux de cotisation au 1er janvier 2021
Risque Taux Plafond mensuel
Soins de santé 14 %1 -
Assurance maladie (prestations en espèces) 4,4 % 7 644 €
Vieillesse, survivants 18 %2 7 644 €
Invalidité 6 % 7 644 €
Chômage3 -3 -3
Fonds de réserve solidaire4 4,75 % 7 644 €
Total 47,15 %  
  1. Réduit de moitié pour les non-salariés atteints d'un handicap.
  2. 5 % sont transférables vers le 2e pilier (capitalisation).
  3. L'assurance chômage n'est pas obligatoire pour les travailleurs indépendants. Ils peuvent souscrire à une assurance volontaire pour une cotisation de 2 % (avec un plafond mensuel de revenus à 7 644 €).
  4. Le fonds de réserve solidaire (Rezervný fond solidarity) vise à couvrir l'absence de moyens financiers des fonds gérés par l'Agence d'assurances sociales.

Recouvrement

Les cotisations sociales sont versées chaque mois par l'employeur ou par le travailleur indépendant à l'Agence d'assurances sociales.

Les cotisations à l'assurance santé constituant une catégorie indépendante, celles-ci sont versées indépendamment et relèvent de la compétence des compagnies d'assurance.