Les cotisations en Roumanie

Cotisations du 1er janvier au 31 décembre 2020

Les cotisations sont versées au titre des assurances pensions (invalidité, vieillesse, survivants), maladie-maternité, chômage et accidents du travail-maladies professionnelles. Les prestations familiales sont financées par les impôts.

Activités salariées

Les cotisations sont calculées sur l'intégralité du salaire brut.

En 2020, l'employeur est redevable d'une cotisation de 2,25 % (contribuția asiguratorie pentru muncă) destinée à financer les prestations en espèces des assurances maladie-maternité, chômage et accidents du travail-maladies professionnelles. Dans le secteur du bâtiment, l'employeur transfère uniquement 0,3375 % au Fonds de garantie pour le paiement des salaires (Fondul de garantare pentru plata creantelor salariale).

Lorsque l'activité salariée est effectuée dans des conditions normales, toutes les autres cotisations sont à charge de l'employé. En revanche, une cotisation supplémentaire est prévue pour l'employeur si ses salariés travaillent dans des conditions difficiles (4 %) ou spéciales (8 %).

Le tableau ci-dessous reprend les cotisations dont doivent s'acquitter les salariés.

Taux de cotisations salariales au 1er janvier 2020
Risque Cotisation
Invalidité, vieillesse, survivants 25 %1
Maladie-maternité : prestations en nature 10 %
  1. La cotisation à l'assurance pensions comprend une contribution de 3,75 % destinée aux fonds de retraites complémentaires administrés dans le secteur privé (2e pilier). Pour la période 2019-2028, les salariés du secteur du bâtiment ne sont pas tenus de cotiser au 2e pilier (leur cotisation s'élève donc à 21,25 %).

Travailleurs indépendants

Travailleurs indépendants : cotisations au 1er janvier 2020
Risque Taux de cotisation
Invalidité, vieillesse, survivants 25 %1
Maladie-maternité : prestations en nature 10 %2
Maladie-maternité : prestations en espèces 1 %2
Chômage (assurance volontaire) 0,45 %
  1. La cotisation est versée, au choix, sur le salaire minimum brut national ou sur un revenu mensuel plus élevé.
  2. Le salaire servant de base de calcul est plafonné à 12 fois le salaire minimum brut national.

NB : En 2020, le salaire minimum brut national s'élève à 2 230 RON.

Recouvrement

Les cotisations sociales sont recouvrées par l'Agence nationale de l'administration fiscale (Agenţia Naţională de Administrare Fiscală - ANAF).

* Au 26 octobre 2020, 1 leu romain (RON) vaut 0,20 euro.