Les cotisations au Mali

2018

Travailleurs salariés

Cotisations au 1er janvier 2018
Branches Part patronale Part salariale Plafond trimestriel
en Francs CFA
(F CFA)1
Prestations familiales
Indemnités journalières de maternité
8 % - -
Assurance maladie obligatoire (AMO) 3,50 % 3,06 % -
Accidents du travail,
maladies professionnelles
de 1 à 4 %
suivant les risques encourus
- 1 000 000
Vieillesse Invalidité, survivants 5,4 % 3,6 % -
ANPE 1 % -  
Total entre 18,9 et 21,9 % 6,66 %  

1Depuis le 1er janvier 2002, 1 FCFA (franc de la communauté financière en Afrique) vaut 0,0015 euro.

Bordereau de versement des cotisations

Les cotisations sont payées sur la totalité du salaire.

Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) est, depuis le 1er janvier 2016, de :

Le taux de la cotisation due au titre du régime de l'assurance maladie obligatoire (AMO) à la charge des pensionnés est fixé à 0,75 %.

Travailleurs non-salariés

L'adhésion des travailleurs non-salariés aux différents risques est volontaire.

Branches Taux Plafond trimestriel
Cotisations au 1er janvier 2018
Prestations familiales
Indemnités journalières de maternité
8 %

5 classes de salaire :
entre un minimum de 125 000 et un maximum de 1 000 000 FCFA
 

Assurance maladie obligatoire (AMO) 6,56 %
Accidents du travail,
maladies professionnelles
de 1 à 4 %
suivant les risques encourus
Vieillesse Invalidité, survivants 9 %

Les revenus trimestriels des travailleurs non-salariés sont classés en 5 catégories de revenus qui déterminent le montant des cotisations versées pour les prestations familiales, l'AMO et les pensions :

CLASSES REVENUS TRIMESTRIELS PLAFOND TRIMESTRIEL
1 Moins de 150 000 FCFA 125 000 FCFA
2 150 000 à 450 000 FCFA 400 000 FCFA
3 450 000 à 750 000 FCFA 675 000 FCFA
4 750 000 à 1 500 000 FCFA 900 000 FCFA
5 Plus de 1 500 000 FCFA 1 000 000 FCFA

Les cotisations sont versées trimestriellement.

L'organisme chargé du recouvrement des cotisations est :