Les cotisations au Mali

2017

Travailleurs salariés

Cotisations au 1er janvier 2017
Branches Part patronale Part salariale Plafond
Prestations familiales
Indemnités journalières de maternité
8 % - -
Assurance maladie obligatoire (AMO) 3,50 % 3,06 % -
Accidents du travail,
maladies professionnelles
de 1 à 4 %
suivant les risques encourus
- 400 000 FCFA
Vieillesse Invalidité, survivants 5,4 % 3,6 % -
ANPE 1 % -  
Total entre 18,9 et 21,9 % 6,66 %  

Bordereau de versement des cotisations

Les cotisations sont payées sur la totalité du salaire.

Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) est, depuis le 1er janvier 2016, de :

1Depuis le 1er janvier 2002, 1 FCFA (franc de la communauté financière en Afrique) vaut 0,0015 euro.

Le taux de la cotisation due au titre du régime de l'assurance maladie obligatoire (AMO) à la charge des pensionnés et de leurs veuves est fixé à 0,75 %.

Travailleurs non-salariés

L'adhésion des travailleurs non-salariés aux différents risques est volontaire.

Branches Taux Plafond trimestriel
Cotisations au 1er janvier 2017
Prestations familiales
Indemnités journalières de maternité
8 %

5 classes de salaire :
entre un minimum de 125 000 et un maximum de 1 000 000 FCFA
 

Assurance maladie obligatoire (AMO) 6,56 %
Accidents du travail,
maladies professionnelles
de 1 à 4 %
suivant les risques encourus
Vieillesse Invalidité, survivants 9 %

Les revenus trimestriels des travailleurs non-salariés sont classés en 5 catégories de revenus qui déterminent le montant des cotisations versées pour les prestations familiales, l'AMO et les pensions :

CLASSES REVENUS TRIMESTRIELS PLAFOND TRIMESTRIEL
1 Moins de 150 000 FCFA 125 000 FCFA
2 150 000 à 450 000 FCFA 400 000 FCFA
3 450 000 à 750 000 FCFA 675 000 FCFA
4 750 000 à 1 500 000 FCFA 900 000 FCFA
5 Plus de 1 500 000 FCFA 1 000 000 FCFA

Les cotisations sont versées trimestriellement.

L'organisme chargé du recouvrement des cotisations est :