Les cotisations en Grèce

Cotisations du 1er janvier au 31 décembre 2018

Les cotisations sociales en Grèce servent au financement des assurances maladie, maternité, vieillesse, invalidité, survivants et chômage. Il n'existe pas de cotisation spécifique pour les risques accidents du travail et maladies professionnelles ; ces risques sont couverts dans le cadre de l'assurance maladie en cas d'incapacité temporaire, de l'assurance invalidité en cas d'incapacité permanente et dans le cadre de l'assurance survivants en cas de décès.

Les revenus à partir desquels les cotisations sont calculées sont plafonnés à 5 860,80 € par mois.

Taux de cotisations patronales et salariales au 1er janvier 2018
Branches Employeur Salarié
Maladie, maternité : prestations en nature 4,3 % 2,15 %
Maladie, maternité : prestations en espèces 0,25 % 0,40 %
Pension (vieillesse, invalidité, survivants) 13,33 %* 6,67 %*
Chômage (OAED) 3,17 % 1,83 %

* Une cotisation additionnelle est prévue pour les activités reconnues pénibles et dangereuses. Elle est généralement prélevée à un taux de 2,20 % à la charge des salariés et de 1,40 % à la charge de l'employeur.

Recouvrement

Les cotisations sont versées à l'organisme de sécurité sociale EFKA.