Les cotisations en Colombie

2021

Travailleurs salariés

Cotisations au 1er janvier 2021
Risques Employeurs Salariés Plafond mensuel en pesos 1
Pensions (vieillesse, invalidité, survivants) 12 % 4 % 2 25 SMLMV 3
Maladie-maternité 8,5 % 4 4 % 25 SMLMV
Accident du travail-Maladies professionnelles 0,522 % 5
Niveau I
- 25 SMLMV
Prestations familiales 4 % 6 2 % -
Total 25,022 % 10 %  
  1. Au 16  mars 2021, 1 peso colombien (COP) vaut 0,00023 euro.
  2. 1 % de cotisations supplémentaires pour l’affilié qui a des revenus supérieurs ou égaux entre 4 et 15 SMLMV. 2 % pour les salaires supérieurs à 20  SMLMV. Cette cotisation est destinée au Fondo de Solidaridad Pensional.
  3. SMLMV : le Salaire mensuel minimum légal est de 908 526 pesos colombien (COP)  par mois depuis le 1er janvier 2021.
  4. 8,5 % de la masse salariale mensuelle dont 1,5 % financent le programme d'assistance sociale
  5. Les cotisations varient entre 0,348 et 8,7 % selon les risques.
  6. Cette contribution patronale finance également le risque chômage.
    Contribution et assurance volontaire pour les pensionnés, les travailleurs indépendants, les ressortissants colombiens vivant à l’étranger, les personnes sans emploi.

Travailleurs indépendants

Taux de cotisations au 1er janvier 2021
Risques Taux Plafonds mensuels
en pesos
Cotisations obligatoires
Vieillesse, invalidité, survivants 16 % 25 SMLMV1
Maladie - maternité 12,5 % 2 25 SMLMV
Accident du travail-Maladies professionnelles 0,522 % 3
Niveau I
25 SMLMV
  Cotisations volontaires
Prestations familiales 2 % 4 du revenu déclaré ou
0,6 % du revenu mensuel minimum légal pour des prestations réduites
-
Total Entre 29,622 et 31,022 %
  1. 1 % de cotisations supplémentaires pour l’affilié qui a des revenus supérieurs ou égaux entre 4 et 15 SMLMV. 2 % pour les revenus supérieurs à 20  SMLMV. Cette cotisation est destinée au Fondo de Solidaridad Pensional.
  2. 12,5 % des revenus mensuels déclarés dont 1,5 % financent le programme d'assistance sociale.
  3. Les cotisations varient entre 0,348 et 8,7 % selon les risques.
  4. Cette contribution finance également le risque chômage.
    Les travailleurs indépendants ont l'obligation de cotiser aux risques vieillesse-invalidité-survivants, accidents du travail et maladie-maternité. Ils peuvent cotiser de façon volontaire aux prestations familiales.

Pensionnés

L’assuré  pensionné est tenu de cotiser au Système général de sécurité sociale de santé à hauteur du montant de la pension de vieillesse qu’il perçoit :

Recouvrement

L’organisme en charge de la collecte de l’ensemble des cotisations est :