Durées de validité de la Carte Européenne d'Assurance Maladie

La durée de validité de la Carte Européenne d'Assurance Maladie varie en fonction de l'Etat qui la délivre.

Pays Durée de validité
Allemagne* Entre plusieurs semaines et plusieurs années (même durée que la carte nationale)
Autriche* 1 ou 5 ans, 10 ans (pensionnés)
Belgique 2 ans maximum
Bulgarie* 1 ans (pour les actifs), 5 ans (enfants), 10 ans (pensionnés)
Chypre 5 ans maximum
Croatie 3 ans en général
Danemark Jusqu'à 5 ans (peut être plus courte en fonction des situations)
Espagne 2 ans en général. Moins de 2 ans dans certains cas
Estonie 3 ans maximum (adultes), 5 ans maximum (enfants)
Finlande 2 ans
France 2 ans
Grèce 1 an (salariés et indépendants), 1 à 3 ans (pensionnés), env. 6 mois (étudiants)
Hongrie 3 ans
Irlande 4 ans
Islande 3 ans, 5 ans (pensionnés)
Italie* 6 ans
Lettonie 3 ans
Liechtenstein* 5 ans
Lituanie 2 ans (population active), 6 ans (assurés par l'Etat), 1 an (étudiants), 2 mois (chômeurs)
Luxembourg De 3 à 60 mois (en proportion de la durée d'assurance ininterrompue), 1 an minimum pour des groupes définis inscrits avec un formulaire S1
Malte 5 ans
Norvège 3 ans
Pays-Bas* 1, 3 ou 5 ans. La plupart des institutions compétentes émettent des  CEAM avec une date de validité de 5 ans.
Pologne 6 mois en général, 5 ans (pensionnés), autres durées suivant les situations.
Portugal 3 ans en général
République tchèque* 5 ans
Roumanie 2 ans**
Royaume-uni 5 ans
Slovaquie* 10 ans
Slovénie 1 an, 5 ans (pensionnés et les membres de leur famille, personnes de moins de 18 ans)
Suède 3 ans
Suisse* entre 3 et 10 ans (5 ans en moyenne)

(*) dans ces Etats, la CEAM est combinée avec la carte nationale d'assurance maladie. Pour en savoir plus.
(**) information de mars 2019.

Données actualisées en janvier 2019.

Source : Questionnaire CACSSS relatif à la CEAM en 2017.