Le système de santé irlandais

2021

L'Irlande dispose d'un système de santé public complet, financé par le gouvernement. La responsabilité globale du système de soins de santé incombe au ministère de la Santé, conformément à la loi, tandis que la Direction des services de santé (HSE) a l'entière responsabilité opérationnelle et financière de la gestion de ce système.

Une personne résidant en Irlande depuis au moins un an est considérée par le Health Service Executive (HSE) comme un « résident ordinaire » et a droit soit à une éligibilité complète (catégorie 1), soit à une éligibilité limitée (catégorie 2) aux services de santé.

Les personnes qui n'ont pas résidé en Irlande pendant au moins un an doivent prouver au HSE qu'elles ont l'intention de demeurer en Irlande pendant au moins un an pour pouvoir bénéficier des services de santé. Les personnes à charge des assurés doivent également communiquer avec le HSE pour confirmer leur admissibilité.

Catégorie 1 – personnes titulaires d'une carte médicale : plus de 30 % de la population irlandaise possède une carte médicale. Les cartes médicales permettent aux assurés d'obtenir gratuitement un large éventail de services de santé et de médicaments.

Catégorie 2 – personnes sans carte médicale : les personnes sans carte médicale peuvent toujours avoir accès à un large éventail de services de santé communautaires et hospitaliers, gratuitement ou à coût limité (participation aux frais).

L'assurance maladie couvre de nombreuses prestations, parmi lesquelles :

D'autres informations relatives au régime de sécurité sociale et à son financement ainsi qu'aux conditions de prise en charge des soins figurent sur le site du Cleiss.

I - Les acteurs et le pilotage du système de santé

a) Le Gouvernement et le ministère de la Santé

Ils sont à la tête du service de santé. Le rôle principal du ministère consiste à élaborer et à mettre en œuvre la politique des services de santé. Ils surveillent également l'efficacité des services de santé.

Le médecin en chef conseille le ministère sur les questions médicales. Il est également responsable de la sécurité et de la qualité des soins prodigués aux patients, de l'efficacité clinique des soins, de la protection et de la prévention de la santé, de la politique antitabac, du bien-être, de l'inclusion sociale et de la bioéthique.

b) La Direction des services de santé (Health Executive Service

Elle a la responsabilité de la gestion de la santé publique et de la fourniture des soins de santé publics en Irlande, dans les hôpitaux et les municipalités à travers le pays, en :

c) Le Conseil des professionnels de santé et de soins médico-sociaux (Health and Social Care Professionals Council)

Son rôle consiste à protéger le public en promouvant des normes élevées de conduite professionnelle, d'éducation, de formation et de compétence par l'accréditation des prestataires de santé et l'élaboration de la réglementation afférente aux professionnels de la santé et des services sociaux.

d) L'Office irlandais des médicaments 

Il est responsable de l'octroi de licences pour la fabrication, la préparation, l'importation, la distribution et la vente des médicaments et des produits vétérinaires. Il est également responsable de la surveillance des dispositifs médicaux implantables, des dispositifs de diagnostic in vitro et des dispositifs médicaux généraux, ainsi que de l'autorégulation des fabricants.

II - L'organisation des soins 

a) La santé publique

Elle est mise en œuvre par La Direction des services de santé (Health Executive Service), chargée de promouvoir et de protéger la santé de l'ensemble de la population et de certains groupes cibles, en mettant l'accent sur les inégalités en matière de santé. Au niveau local, ces fonctions sont organisées par des bureaux de santé locaux et le réseau hospitalier. 

Cet organisme est responsable :

b) Les services de soins primaires et de soins préventifs

Ils sont assurés par les médecins généralistes qui travaillent dans des cabinets de santé pluridisciplinaires, des centres de soins primaires ou des cabinets privés dans toute l'Irlande. Le généraliste joue un rôle central dans le système de soins de santé car il est le premier consulté par les malades. Les généralistes offrent un service complet à leurs patients sur toutes les questions de santé et peuvent les diriger vers des spécialistes ou des consultants hospitaliers si une investigation plus spécifique est nécessaire. Le patient peut se faire enregistrer auprès d'un médecin généraliste de son choix. Si le généraliste adresse le patient à un service de consultations externes, en hôpital public, pour une radiographie, des analyses sanguines, ou à un service d'urgence, ce patient ne paiera pas les services hospitaliers. En revanche, s'il se rend directement dans un service d'urgence sans recommandation d'un généraliste, il devra acquitter une partie des dépenses.

La plupart des médecins généralistes en Irlande sont des médecins libéraux, mais la majorité d'entre eux fournissent des services dans le cadre du système public de santé géré par le HSE, aux personnes titulaires de cartes médicales. La plupart des médecins généralistes fournissent également des services de vaccination gratuits aux patients pour le compte du HSE, et par le biais du programme de soins mère-enfant. Certaines visites pendant la grossesse sont également prises en charge par le HSE. La plupart des gens qui n'ont pas de carte médicale paient les honoraires pour une visite chez un médecin généraliste.

c) Les centres de santé locaux gérés par le HSE 

Ce sont des points d'accès aux services de santé de proximité et aux services sociaux personnalisés. Ils gèrent tous les services de santé ou de soins médico-sociaux ainsi que les services sociaux dans les municipalités, en dehors du milieu hospitalier. Ils offrent une vaste gamme de services, allant des médecins généralistes aux soins infirmiers, aux services de santé infantile, à l'assistance sociale, la podologie, les soins ophtalmologiques et l'orthophonie, le traitement et le conseil en toxicomanie, les services de rééducation, l'ergothérapie et la psychiatrie, les soins à domicile.

Les soins sont assurés par des équipes de soins primaires, équipes multidisciplinaires de professionnels de santé et de soins médico-sociaux qui travaillent ensemble pour offrir des services accessibles à la population et répondre aux besoins des personnes vivant dans la municipalité. Les municipalités peuvent déterminer la portée et le contenu des services, ainsi que la façon dont les soins sont fournis.

d) Les Services en dehors des heures d'ouverture des médecins généralistes

Les médecins généralistes fournissent à leurs patients des services en dehors des heures d'ouverture, généralement par l'intermédiaire d'unions de médecins financées par le HSE. Le service en dehors des heures d'ouverture est réservé aux soins médicaux d'urgence uniquement et s'adresse aux patients publics et privés des médecins généralistes qui sont inscrits à ce service individuel. Pour accéder à un service en dehors des heures d'ouverture, votre médecin généraliste doit être inscrit auprès du service en dehors des heures d'ouverture.

e) Les équipes d'intervention précoce 

Elles s'adressent aux enfants de 0 à 6 ans, et à leur famille, qui ont des besoins complexes en matière de développement. Ces équipes sont composées d'un ergothérapeute, d'un psychologue clinicien ou pédagogue, d'un physiothérapeute, d'un travailleur social et d'un orthophoniste.

f) Les unités de traitement des traumatismes

Elles sont destinées au traitement des fractures, luxations, entorses, foulures, plaies et brûlures qui ne nécessitent pas une hospitalisation. Le personnel des unités de traitement des traumatismes effectue des radiographies, réduit les luxations articulaires, applique des plâtres et traite les plaies.

g) Les soins spécialisés ambulatoires et hospitaliers

Un large éventail de services d'urgence, de diagnostic, de traitement et de réadaptation sont fournis dans les hôpitaux irlandais, tant ceux gérés directement par le HSE que ceux gérés par des organisations privées. Chaque hôpital fournit des détails sur les domaines de traitement spécialisés et les services qu'il offre.

De nombreux hôpitaux en Irlande sont gérés directement par le Health Service Executive. Il existe également des hôpitaux gérés par des associations qui reçoivent des fonds publics mais fonctionnent avec un certain degré d'autonomie. Ce dernier groupe comprend les hôpitaux universitaires exploités conjointement avec une université et les hôpitaux de tradition religieuse. Il existe également de nombreux hôpitaux privés.

les soins ambulatoires

Les soins ambulatoires urgents ou programmés constituent une activité essentielle du système hospitalier. Votre médecin de famille peut vous adresser, par exemple, à un spécialiste pour une évaluation ou pour établir un diagnostic (radiographies, examens de laboratoire, physiothérapie, etc.). Les patients peuvent avoir accès à des examens diagnostiques, à des consultations de spécialistes ou à certains traitements avec d'autres personnels médicaux. Si vous accédez seul à ce type de service, vous devrez payer une partie des dépenses.

les soins hospitaliers

Les patients admis à l'hôpital pour y être soignés sont normalement aiguillés par le service des urgences ou par un généraliste ou des services ambulatoires. Le type de soins et de traitements dont un patient a besoin déterminera l'hôpital dans lequel il sera admis. Certains hôpitaux sont spécialisés dans le traitement et les soins de certaines affections, comme le cancer dans l'un des huit centres d'excellence développés dans le cadre des programmes nationaux de lutte contre le cancer. En outre, un hôpital à Dublin est le centre national spécialisé pour les services de neurologie.

h) Les transports d'urgence

Le service national d'ambulances (NAS) est chargé des soins d'urgence pré-hospitaliers et intermédiaires en Irlande. Dans la région de Dublin, les services d'ambulance sont assurés par le Service national d'ambulance et le Corps des pompiers de Dublin. Les services sanitaires aériens sont fournis par l'Irish Air Corps et les garde-côtes irlandais, en accord avec chaque organisation. Au niveau local, le NAS répond à des types particuliers d'urgences médicales (arrêts cardiaques, arrêts respiratoires, douleurs thoraciques, étouffements et attaques) pour lesquels il est essentiel que le patient reçoive immédiatement les soins vitaux nécessaires pendant qu'un véhicule d'intervention d'urgence est en route vers lui. Le NAS travaille également en étroite collaboration avec le service d'ambulance d'Irlande du Nord dans les zones frontalières, pour le bénéfice de la population des deux côtés de la frontière.

Les prestataires privés et à but non lucratif jouent également un rôle important dans le transport des patients nécessitant un accès aux services de santé.  

i) La pharmacie

La plupart des produits pharmaceutiques sont délivrés par des pharmacies de ville, détenues par des pharmaciens libéraux. Le HSE conclut des contrats avec les pharmaciens pour fournir des services aux titulaires de la carte médicale (catégorie 1), qui peuvent bénéficier d'une aide dans le cadre des programmes de lutte contre les maladies de longue durée. Les pharmaciens sont conventionnés avec le HSE pour ce qui concerne la prise en charge des médicaments délivrés au reste de la population. Dans ce cadre, les patients et leurs familles doivent payer le coût total des médicaments (jusqu'à un plafond mensuel) et obtiennent un remboursement du HSE au-delà de ce plafond.

Les pharmaciens sont des professionnels de santé qui sont souvent le premier point d'accès aux soins et qui peuvent aider à résoudre rapidement des problèmes de santé. Il peuvent fournir des informations sur les traitements, des explications sur les interactions médicamenteuses. Ils peuvent également vous orienter vers d'autres professionnels de santé ou d'autres services de proximité. Le rôle des pharmaciens s'est accru récemment car ils peuvent désormais fournir des dispositifs de contraception d'urgence sans ordonnance, assurer la vaccination  contre la grippe, la mesure de la pression artérielle ou du cholestérol ainsi que des services de sevrage tabagique.

La réglementation interdit la vente par correspondance ou sur Internet de médicaments soumis à prescription médicale ainsi que de tout médicament dont la délivrance n'est pas autorisée en Irlande. Les particuliers ne peuvent obtenir par correspondance des médicaments en vente libre que si ces produits sont autorisés en Irlande. 

j) Les soins de longue durée 

Le HSE fournit et finance une gamme de services pour les personnes handicapées et leurs aidants, dont les personnes âgées. Ces services comprennent les services de santé de base ainsi que l'évaluation, la réadaptation, le maintien du revenu, les soins ambulatoires ou en établissement (centres de soins de jour ou établissements résidentiels), les soins à domicile, dispensés par des prestataires publics, privés ou bénévoles. Certains services sont fournis directement par le HSE. Les services de réadaptation à domicile ou en établissement sont assurés par des organisations bénévoles avec l'aide de subventions du HSE.

Ces soins de longue durée recouvrent les soins à domicile gérés au niveau des municipalités et les soins résidentiels gérés au niveau national. Ils sont financés par l'impôt mais une part des dépenses reste à la charge des patients. Les soins en établissement couvrent les aspects suivants : soins infirmiers appropriés en fonction des besoins de l'intéressé, hébergement et repas, aides et dispositifs nécessaires d'assistance à la personne pour les activités de la vie quotidienne et services de blanchisserie.

Les personnes handicapées ont accès à l'ensemble des services de santé généraux comprenant l'attribution de cartes médicales, l'accès aux médicaments, aux appareils médicaux et aux soins chirurgicaux, aux services hospitaliers, aux services dentaires, optiques et auditifs. Par ailleurs, elles peuvent bénéficier de toute la gamme des soins médico-sociaux et elles ont souvent la priorité dans l'accès à ces services. Les soins médico-sociaux peuvent comprendre des soins infirmiers, de l'aide à domicile et des aides personnelles, des services psychologiques, de l'orthophonie, de l'ergothérapie, des services sociaux, de la physiothérapie, des soins de jour et de rééducation.

III - Coordonnées des lieux de traitement

IV - Surveillance du système de santé

a) L'Autorité d'information sur la santé et la qualité (Health Information and Quality Authority)

Elle est l'autorité indépendante créée pour favoriser l'amélioration continue des services sociaux et de santé en Irlande. Elle est placée sous l'autorité du ministère de la Santé et son mandat englobe un éventail précis de services des secteurs public, privé et bénévole.

Le rôle de cette autorité consiste à promouvoir la qualité et la sécurité dans la prestation de services de santé et de services sociaux personnels. Elle vise à élaborer des normes, inspecter et examiner les services de santé et de protection sociale ainsi que les services de soutien et à établir des rapports circonstanciés sur la façon dont les services sont fournis. L'objectif ultime vise à protéger les personnes qui utilisent les différents services et à améliorer la qualité et la sécurité de ces services.

Selon la loi, cette autorité est responsable dans les domaines suivants :

b) L'Office irlandais des médicaments 

Il effectue des inspections sur les sites de fabrication et de distribution des médicaments, au moyen d'un échantillonnage aléatoire des produits avant et après autorisation. Il est également chargé d'évaluer la qualité, l'innocuité et l'efficacité des produits ainsi que les dons de sang et les tests sanguins et d'enquêter sur les effets et réactions indésirables.

c) L'Association pharmaceutique irlandaise (Pharmaceutical Society of Ireland)

Elle est chargée de la réglementation efficace des services de pharmacie, y compris la responsabilité de surveiller le respect de la loi. Elle tient le registre des pharmaciens et des pharmacies en Irlande, est responsable de l'évaluation et de l'accréditation des formations diplomantes, de l'inspection des pharmacies, de l'élaboration des codes de conduite et de l'assurance qualité, du traitement des plaintes.

d) Les différentes associations de professionnels de santé dont le Conseil des médecins (Medical Council

Pour chaque profession médicale ou para-médicale, elles encadrent les prestataires de santé en République d'Irlande. Il s'agit de protéger le public en promouvant et en garantissant des normes élevées en matière de déontologie, d'éducation, de formation et de compétences professionnelles des acteurs de la santé.

Un conseil des professionnels de la santé et du domaine social a désormais la responsabilité globale du système de réglementation et une structure de comités pour traiter les questions disciplinaires. Il existe un conseil d'enregistrement pour chacune des professions, avec un soutien administratif fourni par le Conseil.

e) L'Autorité de sécurité des aliments (Food Safety Authority)

Sa principale fonction consiste à prendre toutes les mesures raisonnables pour s'assurer que les denrées alimentaires produites, distribuées ou commercialisées dans l'État répondent aux normes disponibles les plus élevées en matière de sécurité et d'hygiène alimentaire.

f) L'Autorité de réglementation des produits de santé (Health Products Regulatory Authority)

Son rôle consiste à protéger et améliorer la santé publique et animale en réglementant les médicaments, les dispositifs médicaux et autres produits de santé. Elle surveille également l'innocuité des cosmétiques.