Les cotisations à Chypre

Cotisations du 1er janvier au 31 décembre 2020

Le régime chypriote de sécurité sociale est financé par les cotisations sociales des employeurs et des assurés ainsi que, dans une moindre mesure, par les impôts. Les prestations familiales sont entièrement financées par l'État.

Activités salariées

Cotisation globale au 1er janvier 2020
Employeur Salarié Plafond mensuel*
8,3 % 8,3 % 4 572 €

* Le plafond hebdomadaire pour les cotisations salariales et patronales est fixé à 1 055 €.

L'employeur verse également une cotisation de 2 % du salaire brut de chaque employé (sans plafond) au Fonds de cohésion sociale, ainsi qu'une cotisation de 1,2 % destinée à financer les indemnités de licenciement économique et une cotisation de 0,5 % dédiée à la formation professionnelle (toutes deux prélevées sur les revenus plafonnés).

Les employeurs doivent de plus prélever chaque mois 1,85 % (taux patronal) et 1,70 % (taux salarial) de la rémunération de leurs employés à destination du système de santé (ΓεΣΥ ou GHS). Ces taux sont respectivement relevés à 2,90 % et à 2,65 % au 1er mars 2020*. La somme sur laquelle sont calculées ces cotisations est plafonnée à 180 000 € par an. Plus d'informations.

* Possible dérogation pendant 3 mois en raison de la crise sanitaire (c'est-à-dire application du taux de cotisation antérieur à l'augmentation).

Travailleurs indépendants

Le travailleur indépendant verse une cotisation générale de 15,6 % de ses revenus assurables*. Cette cotisation englobe les risques maladie et maternité (prestations en espèces), invalidité, vieillesse et survivants.

Pour financer les soins de santé, les non-salariés sont redevables d'une cotisation représentant 2,55 % de leur rémunération imposable (4 % à compter du 1er mars 2020).

Les travailleurs indépendants ne sont pas assurés contre les risques chômage et accidents du travail.

* Un revenu minimum assurable est prescrit pour chaque catégorie de travailleur indépendant en fonction de la nature de l'activité exercée. Le travailleur peut choisir de cotiser sur un revenu plus élevé dans la limite du plafond de revenus imposables de 1 055 € par semaine. Enfin, sous réserve d'apporter les preuves nécessaires à l'organisme compétent, le travailleur indépendant peut cotiser sur la base de ses revenus réels lorsque ceux-ci sont inférieurs au revenu minimum assurable applicable pour sa catégorie d'activité.

Recouvrement

Employeurs et indépendants sont responsables du versement des cotisations auprès du Service des assurances sociales (Social Insurance Services) dépendant du Ministère du travail, de l'aide sociale et de la sécurité sociale :

Le paiement des cotisations peut être effectué sur le site du Service des assurances sociales : www.pay.sid.mlsi.gov.cy.